loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Alors que le monde est préoccupé par les réseaux 5G, une nouvelle génération de réseau sans fil est créée. Nommée Wifi 6 ou 802.11ax, elle donne accès au réseau à quatre fois plus d’utilisateurs concurrents que le Wifi 5 et garantit un débit quatre fois plus rapide. En outre,  elle réduit la latence moyenne du réseau de 30 millisecondes à 20 millisecondes. Le WiFi Alliance avait annoncé que le Wifi 6 sera disponible fin 2019 après avoir assuré que les appareils disponibles sont en conformité avec les normes déjà mises en place.

Des appareils compatibles avec le Wifi 6 sont déjà disponibles sur le marché mais sont basés sur le projet de norme qui n’est pas encore finalisé. Suite au lancement officiel du Wifi 6 fin 2019 et son adoption commerciale en 2020, on s’attend à une augmentation rapide de routeurs supportant la technologie et de matériel informatique qui seront certifiés et en conformité avec la norme finalisée de cette sixième génération.  

Le Wifi 5 opère sur la bande de 5GHz alors que le Wifi 6,  lui, utilise les bandes de 2,4 GHz et 5 GHz. Il est prévu que la vitesse augmentera de 37%, bien que le but ici ne soit pas uniquement l’augmentation de la rapidité, c’est plutôt l’amélioration de la performance du réseau dans les environnements encombrés par un grand nombre d’appareils fonctionnant sur le Wifi. Il est aussi important de gérer la grande pression sur le réseau, posée par le nombre croissant d’appareils connectés.

La norme 802.11ax introduit, pour la première fois, la technologie Orthogonal Frequency-Division Multiple Access (OFDMA). Utilisée auparavant dans les systèmes de téléphones cellulaires, l’OFDMA divise chaque sous-chaîne WLAN en plusieurs sous-ensembles pour que le débit soit alloué à plusieurs utilisateurs. Chaque station utilisant le système Wifi occupe une ou plusieurs portions d’une chaîne selon le débit requis.

Le plus important avantage du Wifi 6 est la durée de vie de la batterie. La technologie Target Wake Time (TWT) permettra à l’appareil de savoir quand activer ou désactiver la radio Wifi. Par conséquent, il ne devra plus attendre pour recevoir le signal du réseau sans fil, ce qui permettra d’économiser l’autonomie de la batterie.

Les applications émergentes telles que la réalité virtuelle et augmentée et la 4K requièrent un plus haut débit, plus de simultanéité et une faible latence, ce qui présente des défis pour les réseaux Wifi traditionnels. Voilà pourquoi, Huawei a annoncé le lancement d’AirEngine, sa nouvelle marque Wifi qui sera appliquée à toute sa série de produits Wifi 6 destinés aux entreprises.

Durant le sommet  Huawei Global Analyst 2019 qui s’est tenu en avril, le fournisseur chinois et la WiFi Alliance (WFA) ont organisé une table ronde placée sous le thème « Wifi 6 : libérer la valeur des affaires ». Kevin Robinson, vice-président marketing chez  WFA a abordé les derniers développements et prévisions relatifs à l’industrie du Wifi 6 et a souligné son impact sur la transformation numérique des entreprises.

Il a indiqué : « Nous apprécions les grandes contributions de Huawei au développements du Wifi 6, que ce soit au niveau des normes et prototypes ou de l’utilisation commerciale. La WFA estime que 2019 est l’année de l’utilisation commerciale du Wifi 6 et a annoncé qu’elle lancera un programme de certification du Wifi 6 au cours du troisième trimestre du 2019. »

Grâce aux  antennes exclusives à la 5G et algorithme de Huawei, les produits AirEngine Wifi 6 aident les entreprises à développer des réseaux Wifi 6 garantissant une couverture complète et des services sans délai et sans perte de paquet durant l’itinérance. Ceci permet aux différents secteurs dont l’éducation numérique, l’aéroport numérique, le soin médical intelligent, le gouvernement intelligent, etc., de passer à un monde complètement connecté et intelligent.  

Cisco a aussi introduit sa famille de points d’accès basés sur le Wifi 6. La famille Cisco Catalyst 9100 et les points d’accès Meraki MR 45/55 Wifi 6 sont  basés sur la silicone de Cisco et les protocoles pré-802.1ax. La silicone dans ces points d’accès sert de capteur fournissant le département de TI d’information sur ce qui se passe au niveau du réseau sans fil en temps réel, ce qui engendre des réactions rapides face aux problèmes et préoccupations sécuritaires.

Avons-nous besoin du Wifi 6 à l’ère de la 5G ?

D’aucuns ont pensé que la 4G remplacera le Wifi, mais elle ne l’a pas fait. Aujourd’hui, avec la 5G qui pointe à l’horizon, certains croient qu’elle remplacera le Wifi, toutefois, les applications des deux technologies sont différentes et l’un ne peut jamais remplacer l’autre. En effet, le Wifi est destiné aux environnements intérieurs alors que la 5G est un réseau WAN (Wide Area Network) utilisé à l’extérieur.

Un rapport mené par Huawei sur le Wifi 6 établit six facteurs stipulant la coexistence de la 5G et du  Wifi 6 : le trafic, la couverture du réseau, la capacité du réseau, le taux de transmission, le type d’appareil et la consommation de la batterie.

Dans un scénario où la 5G remplacera le Wifi, un bouquet comprenant un trafic illimité doit être lancé, sinon, le coût sera bien plus élevé que celui du haut débit, surtout que le coût du dernier est en train de diminuer. Même avec des bouquets de trafic illimité que les opérateurs ont lancés avec la 4G, quand le volume du trafic excède le volume du bouquet, le réseau automatiquement passe au mode 2G avec une vitesse maximale de 128 kbit/s seulement.

En outre, afin de fournir une couverture en 5G, un plus grand nombre de stations de base doivent être construites,  toutefois, maints obstacles existent à ce niveau. L’atténuation du signal sera plus grave à l’intérieur des bâtiments et sous-sol parce que le réseau Wifi connecte un routeur au sous-sol pour générer un signal via des connections filaires, alors que le réseau 5G est incapable de ce processus.

A l’ère de l’IoT, le nombre d’appareils connectés augmentera énormément. Si tous les appareils l’étaient directement aux stations de base, le réseau 5G serait certainement congestionné. Le Wifi marche parfaitement ici puisqu’il répartit  cette lourde charge sur les stations de base.

Afin de maximiser l’expérience 5G, tous les appareils doivent être équipés d’une carte SIM. C’est une des raisons principales du fait que la 5ème génération ne peut jamais remplacer le Wifi dans les bureaux et maisons intelligentes.

En outre, selon le rapport de Huawei, la qualité d’accès des différents signaux mobiles est liée à la consommation énergétique de la batterie. Quand la qualité du réseau se détériore,  un appareil mobile augmente automatiquement l’énergie de transmission afin d’améliorer la qualité du signal et assurer une bonne expérience pour l’utilisateur. Par conséquent, la consommation énergétique de la batterie va augmenter. Puisque les sources des signaux Wifi existent notamment dans les espaces internes alors que celles de la 5G sont des stations de base sises à une distance de dizaines de kilomètres. La distance de communication de la 5G est mille fois plus importante que celle du Wifi, ce qui requiert une augmentation de la qualité du signal des appareils mobiles, augmentant ainsi la consommation énergétique.

Donc, faut-il choisir la 5G ou le Wifi 6 ? Selon Cisco, nous n’avons pas à choisir parce qu’il y a un seul réseau qui est prêt pour tout : l’Intent-based networking de Cisco ; un système conçu pour le Wifi 6 et compatible avec la 5G et l’IoT.  

 

 

 

Pin It

Dernier Numéro