loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Depuis 30 ans, Qualcomm connecte les hommes entre eux, et durant les 30 prochaines années, il va les connecter au monde des objets qui les entourent. La 5G est une partie essentielle de cette vision parce qu’elle nous permettra d’introduire la plus grande plate-forme technologique dans l’histoire à toutes les industries, tous les objets et toute connexion par le biais des plates-formes connectées intelligentes. Toutefois, il ne faut pas attendre l’avènement de la 5G pour lancer l’expansion vers l’IoT industriel en utilisant les réseaux privés.

Le concept des réseaux LTE privés n’est pas nouveau ; cependant, avec la convergence récente des nouvelles innovations de partage de spectre et la genèse de l’«Industrie 4.0 » - la transformation numérique des processus industriels et la 4ème révolution industrielle – le potentiel des réseaux LTE privés est significatif.  Une récente étude de Harbor Research a indiqué que le marché du réseau LTE privé peut atteindre 17 milliards de dollars d’ici 2022. Actuellement, nous constatons déjà le grand intérêt que lui portent un ensemble de secteurs de l’industrie, de l’automatisation de la fabrication et des ports maritimes et allant jusqu’au  pétrole, gaz et centrales électriques.

Séparation des réseaux LTE privés et réseaux publics

Le concept de réseaux LTE privés est unique parce qu’il permet aux entreprises clients de gérer leur propre réseau local en utilisant des équipements spécifiques. Cette approche offre trois avantages principaux :

·         Localement contrôlé : en utilisant l’équipement spécifique, le réseau LTE privé et sa performance sont indépendants des autres utilisateurs et ne présente pas les problèmes qu’on trouve dans un réseau partagé tels que les pointes de trafic soudaines. Cet avantage est essentiel pour les applications industrielles et entreprises où la productivité doit maintenir des niveaux élevés et prévisibles. Un réseau local et dédié permet de contrôler complètement les données. Par exemple, une entreprise peut s’assurer que les données critiques seront bien préservées.

·         Optimisé : en répondant aux besoins d’une seule entreprise, le réseau LTE peut être mis en place selon ses applications IoT spécifiques. La qualité du service (QoS) et les paramètres de mobilité en sont des exemples. Avec une QoS personnalisée, un service uniforme peut être offert pour les applications critiques, indépendamment de la charge du réseau. Avec les paramètres personnalisés de mobilité, le comportement peut être optimisé pour les applications locales afin de performer une reconnexion plus rapide par exemple dans le cas d’un défaut de liaison imprévu.

·         Déployé aisément : en ayant un spectre partagé et non réglementé disponible à tout le monde afin d’être utilisé au niveau des réseaux LTE privés, le déploiement de tels réseaux sera aisé, ce qui permettra à de nouvelles entités de profiter de la LTE et élargira son écosystème. En outre, la capacité de profiter de la carte de route de la LTE permet l’accès à des caractéristiques telles que les réseaux auto-organisateurs et aux architectures de réseau avec des réseaux centraux autonomes ou virtuels/hébergés.

Avantages de l’utilisation des réseaux LTE privés

Après avoir présenté ce qu’est qu’un réseau LTE privé, explorons maintenant les avantages de l’utilisation des technologies basées sur la LTE. Comparé avec les autres réseaux locaux sans fil, les avantages d’un réseau LTE privé sont : plus de capacité soutenant plusieurs appareils en même temps, une portée plus longue, une pleine mobilité, une fiabilité adaptée à l’industrie, une latence consistante avec une qualité de service, un niveau de sécurité et enfin son interopérabilité entre divers fournisseurs et une carte de route à la 5G. Cette dernière assure une solution futuriste avec de nouvelles capacités de la 5G telles que la 5G NR et les services adaptés aux missions avec une communication ultra fiable à une latence ultra faible.

 Quoi de neuf ? Les opérateurs de réseau mobile peuvent offrir des réseaux LTE privés en consacrant une portion de leur spectre règlementé qui est et restera une partie importante du marché de la LTE privée. Ce qui est nouveau, c’est le progrès réalisé au niveau du partage de spectre ou en d’autres termes, le spectre non règlementé et partagé. Dans un récent article publié sur notre  blog, nous avons souligné le progrès réalisé – partant du premier concept de la LTE au niveau du spectre non règlementé depuis plus de cinq ans,  tout en allant jusqu’à l’Alliance MulteFire qui a lancé MultFire 1.0 cette année et jusqu’au3GPP qui a récemment commencé une étude sur la 5G dans le spectre non règlementé.

Ces efforts se concentrent surtout sur le spectre non règlementé mais récemment, on s’intéresse aussi au spectre partagé. Aux Etats-Unis, la Commission fédérale des communications (FCC) a défini le Service radio à haut débit du citoyen ou Citizen Broadband Radio Service (CBRS) comme étant une bande de spectre partagé de 150 MHz autour de 3,5 GHz. Afin de soutenir le déploiement des technologies basées sur la LTE dans cette bande, nous avons cofondé l’Alliance CBRS. Avec MulteFire et CBRS, nous avons actuellement deux nouvelles solutions qui peuvent être utilisées pour les réseaux LTE privés – MulteFire s’utilise dans la bande de la 5 GHz disponible mondialement et la LTE-TDD peut être utilisée dans la bande CBRS basée aux Etats-Unis. Ces solutions ne requièrent pas un spectre règlementé, ce qui réduit énormément la barre pour les nouveaux déploiements et pave la voie à des déploiements de réseau LTE privé dans un écosystème plus large.

Essais et démonstrations

Un progrès a été enregistré sur différents volets. Au Mobile World Congress 2017, nous avons présenté un réseau basé sur la LTE privé valable pour le déploiement de l’IoT industriel et ce grâce à une collaboration industrielle entre Qualcomm Technologies, Nokia et GE Digital. Cette collaboration continuera à faire plus de recherches et essais sur le terrain tout au long de 2017.

Au début de  2017, nous avons aussi réalisé la première démonstration d’un réseau LTE privé au niveau du CBRS, garantissant ainsi une expérience à 360° dans une voiture de course ; elle a été rendue possible grâce à une collaboration entre Nokia et Access Group d’Alphabet. Ce cas d’utilisation extrême a démontré la haute performance de la LTE garantissant une pleine mobilité et un très haut débit ainsi que la capacité à personnaliser un réseau LTE privé pour des applications spécifiques.

Comme vous le remarquez, la prochaine révolution industrielle est déjà là sous la forme de réseaux LTE privés et avec les derniers progrès du 3GPP, nous nous attendons à ce qu’ils évoluent pour devenir à l’avenir des réseaux 5G privés.

 

Traduit de l’anglais par Telecom Review

Rédigé par Neville Meijers, vice-président au développement des affaires chez Qualcomm

 

 

Pin It