loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La connectivité prime. Pour les participants, les organisateurs d’un événement et ceux qui le regardent de loin, elle se présente comme un élément primordial. Au cours des dix dernières années, la connectivité est passée du statut d'accessoire à celui de système essentiel pour tout événement qui souhaite s'engager auprès de son public et assurer une diffusion efficace.

Dans le cas des grands événements sportifs qui sont de grandes importances, le réseau devra supporter un nombre considérable de visiteurs étrangers visitant le pays, notamment le public, les journalistes, les partenaires et les athlètes, ainsi que le trafic des participants nationaux.

En accueillant la Coupe du monde de football 2022, le Qatar a été le catalyseur de l'expansion de l'économie numérique du pays et de l'élargissement de son écosystème TIC. À l'approche de la compétition, la première à se tenir au Moyen-Orient, il est important de se demander comment chaque aspect de l'événement sera rendu accessible à tous. Si l'action en jeu fera sans aucun doute les gros titres, l'un des héros cachés du tournoi sera la connectivité qui permettra cette accessibilité.

L'une des aspirations du Qatar était d'utiliser le tournoi pour attirer des investissements dans les industries émergentes et stimuler l'innovation dans la 5G, l'internet des objets (IoT), la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR). Ces innovations technologiques récemment développées seront déployées pendant le tournoi et devraient avoir un impact durable sur l'industrie technologique du Qatar.

Houlin Zhao, secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications (UIT), a exprimé sa confiance dans le fait que la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022, sera un grand succès grâce aux préparatifs réalisés pour son accueil, notamment l'utilisation optimale des TIC.

Il a souligné dans une déclaration en marge de la conférence de plénipotentiaires de l'Union internationale des télécommunications à Bucarest, que la Coupe du monde de la FIFA Qatar 2022 ne sera pas seulement un événement sportif, mais aussi une occasion mondiale de promouvoir l'importance de la transformation numérique et de renforcer l'utilisation des technologies de l'information.

Il a noté de plus que les TIC soutiendront le sport en général et amélioreront les compétences des athlètes, en rendant les compétitions plus précises et efficaces grâce à l'utilisation des technologies de l'information et des dispositifs de communication avancés.

Les organisateurs déploient des innovations technologiques pour améliorer l'inclusion dans le tournoi. Les informations et les divertissements seront accessibles en braille, et il y aura des salles de visionnage interactives pour les jeunes autistes. Du côté de la mobilité, des solutions intelligentes seront disponibles pour faciliter la navigation vers les stades et autres sites touristiques. Le Qatar Mobility Innovations Centre (QMIC) a utilisé sa plateforme IoT pour connecter des capteurs à travers le pays qui permettent aux visiteurs de planifier les meilleurs itinéraires de navigation. Les particuliers pourront télécharger une application smartphone personnalisée créée par le QMIC qui facilite les déplacements vers les stades en utilisant des informations en temps réel sur le trafic, les taxis et le système de transport public, et voir les entrées et sorties sur place.

L'importance de la 5G

Le Qatar a fait d'importants progrès dans l'expansion de l'infrastructure 5G à travers le pays avant le tournoi. Cette technologie de nouvelle génération offre des débits de données de pointe supérieurs en Gbps par rapport à la 4G et une latence ultra-faible. Avec la capacité 5G, les fournisseurs de télécommunications peuvent fournir aux consommateurs une gamme beaucoup plus large de contenus et de services soutenus par des connexions plus rapides et plus fiables.

Alors que des milliards de personnes du monde entier se branchent pour suivre le déroulement du tournoi, il y aura sans aucun doute une hausse à court terme des demandes de connectivité. La Coupe du monde 2018 en Russie a connu une audience mondiale totale de 3,87 milliards, avec une moyenne de 190,5 millions de téléspectateurs de matchs en direct par match. Cette année, le président de la FIFA, Gianni Infantino, prévoit que le nombre de téléspectateurs atteindra cinq milliards.

Compte tenu de la taille du public potentiel et de la croissance prévue de 67 % d'une année sur l'autre de l'utilisation des données dans les installations sportives, il est essentiel que les fournisseurs de connectivité du Moyen-Orient soient prêts à fournir des services entièrement garantis. En effet, le succès de l'événement en dépend. Les fournisseurs de la région devront améliorer leurs capacités et leur disponibilité pour s'assurer qu'aucun objectif ne sera manqué.

Le Qatar, par exemple, investit plus de 300 milliards de dollars dans la modernisation de ses infrastructures nationales en prévision de l'événement de cette année. Selon sa vision nationale de l'avenir, l'objectif est que, d'ici 2030, le pays soit une société avancée capable de soutenir son développement et d'offrir un niveau de vie élevé à sa population.

Les enjeux sont donc extrêmement élevés pour les fournisseurs de connectivité de la région. La solution réside dans la diversification.

Perspectives

Le Qatar a fait des progrès dans la transformation numérique, après des efforts pour développer son secteur des TIC et renforcer les capacités des ressources humaines. Alors que les travaux d'infrastructure liés à la Coupe du monde de la FIFA 2022 touchent à leur fin, le pays cherche à poursuivre sur cette lancée et à attirer des talents dans d'autres domaines à fort potentiel. Le gouvernement a reconnu que les établissements d'enseignement et leur collaboration avec les acteurs mondiaux des télécommunications sont des éléments essentiels de la transition vers une économie de la connaissance. En tirant parti de la 5G tout en développant des segments tels que les jeux vidéo en ligne et les e-sports dans une économie mondiale de plus en plus numérisée, le Qatar consolide sa position en tant que marché TIC de premier plan dans la région et au-delà.

Pin It