loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

En Côte d'Ivoire, le régulateur des télécommunications ARTCI a établi un cadre d'échange permanent pour la protection des données personnelles dans le pays. Cette initiative a été officiellement lancée au siège de l’ARTCI lors d'une cérémonie à laquelle ont participé Namahoua Touré, directrice générale de l'ARTCI, et Philippe Kouamé, directeur de la protection des données personnelles à l'ARTCI.

Ce cadre se veut un creuset inclusif où des idées innovantes sont discutées, des idées concrètes sont suggérées et des propositions pertinentes existent pour une meilleure application de la loi n° 2013-450 du 19 juin 2013 relative à la protection des données personnelles (loi DCP).

L'initiative s'inscrit dans le cadre de la mission de l'ARTCI en tant qu'Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel telle qu'énoncée dans les lois ivoiriennes. Selon les lois applicables, l'Autorité doit veiller à ce que l'exploitation des technologies de l'information et de la communication ne menace pas la liberté et la vie privée des résidents.

 

Pin It