loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Bien qu'il soit en traine comparé à d’autres continents, de nombreuses tendances continuent de présenter les progrès accomplis sur le continent africain. La technologie évolue aujourd'hui à un rythme rapide, permettant des changements et des progrès innombrables. La diffusion incessante des réseaux, de l'intelligence artificielle et de l'automatisation entraîne une révolution vers une destination inconnue en Afrique. Les technologies émergentes telles que les objets avec des systèmes de reconnaissance faciale, les drones, les robots et les "villes intelligentes" prolifèrent.

Pourtant, chaque progrès a un coût. Les technologies émergentes ont un impact considérable sur la sécurité et la stabilité des États africains et l'héritage ultime de la révolution numérique sera déterminé non pas par la technologie, mais par la manière dont elle est utilisée. La plupart des problèmes auxquels le continent est confronté seront résolus grâce à l'utilisation de la technologie ; Il est vrai que la technologie ne peut pas résoudre tous les problèmes, mais elle est capable d'en résoudre au moins quelques-uns.  

À la découverte des technologies

Pour que l'Afrique réalise son véritable potentiel, ses habitants doivent être armés de compétences numériques nécessaires et avoir accès aux outils et technologies numériques, tout en opérant dans un environnement réglementaire qui protège la sécurité et les intérêts de tous.

Ces dernières années, l'Union africaine s'est concentrée sur les meilleurs moyens de résoudre les problèmes locaux et grâce à la pandémie Covid-19, la plupart des humains travaillent à domicile. Pour tirer parti de ce temps à la maison, voici quelques exemples d'innovations technologiques issues des pays africains :

La M-pesa : une application mobile de transfert d'argent, qui permet aux utilisateurs de stocker l'argent sur des comptes mobiles et d'effectuer des transferts simples par SMS. Les clients peuvent déposer et retirer de l'argent auprès d'un réseau d'agents, qui leurs facturent des frais minimes pour l'envoi et le retrait des transactions.

Seacom : l'une des principales entreprises de câbles sous-marins. Elle a créé une grande opportunité pour stimuler la connectivité internet sur le continent. Comme M-pesa, Seacom a permis l'accès à des zones qui étaient auparavant inaccessibles, les nations unies ayant considéré l'accès à l’internet comme un droit fondamental, en 2012.

L'initiative « Kenya Open Data » : un portail pour alimenter de nouvelles entreprises et applications. Mais surtout, ce projet met les données gouvernementales à la disposition du public gratuitement. Cette initiative technologique est censée améliorer la gouvernance et les fondements constitutionnels de l'accès à l'information.

Les pays les plus avancés technologiquement en Afrique

L'un des facteurs utilisés pour décrire les pays développés est le développement scientifique et technologique, comme en Afrique du Sud. Ce pays a conservé sa position de nation africaine la plus avancée sur le plan technologique pour trois années consécutives. Selon l'indice mondial de l'innovation (GII), l'Afrique du Sud s'est classée au 68e rang en 2019, 2020 et 2021 ; Le fait que ce pays possède certaines des universités les plus remarquables d'Afrique contribue aux réalisations technologiques du pays. De plus, le Maroc est classé 77e sur 132 pays dans le rapport GII 2021, la Tunisie 71e, l’Égypte, berceau de la civilisation moderne et foyer d'inventions et d'innovations au 94e rang. Les avancées technologiques massives de l'Égypte n’auraient pas pu avoir lieu sans le soutien du gouvernement. Alors que le monde arabe a récemment été en proie à des troubles, l'Égypte reste une puissance technologique sur le continent. Les pays africains qui tirent parti des opportunités et limitent les risques inhérents aux technologies émergentes pourraient connaître une paix et une prospérité accrues, même si le continent se remet de la pandémie de COVID-19.  La technologie doit également être un outil qui permet la maîtrise de l'information. Le développement technologique du continent traverse actuellement une phase de créativité. Cette évolution continuera à renforcer les marchés, les personnes et le potentiel technologiques de l'Afrique de manière significative, faisant entrer le continent dans l'ère de la numérisation.

Pin It